Une jeune femme avec des cheveux blancs, qui a décidé d'arrêter les colorations il y a un an, c'est Esther !

Je reçois parfois des mails de femmes qui m'écrivent que sur mon "50 nuances de gris" il y a surtout des femmes au-delà de la quarantaine qui arrêtent de se colorer et pas tellement de très jeunes femmes. Je ne suis pas de cet avis.

Je trouve qu'il y a également de plus en plus de femmes de moins de trente ans, entre trente et quarante ans, qui ont eu des cheveux blancs tôt et qui font ce choix. 

Je suis donc très heureuse de vous présenter Esther qui fait partie de ces femmes-là ! 

Une excellente continuation Esther et reviens nous montrer l'évolution ;-).

Bonne découverte...

Bonjour à toutes,

Je m’appelle Esther, j’ai 27 ans et je fête ma 1ere année sans coloration ! J’ai des cheveux blancs depuis mon adolescence, je ne saurais exactement déterminer depuis quand exactement !

Cela ne m’a jamais dérangée puisque les cheveux gris se trouvaient à l’intérieur de ma chevelure et ne se voyaient donc pas.

Quand cela a commencé à se voir, je trouvais que ça me donnait quelque chose de spécial, j’aimais bien!

J’ai commencé à me colorer les cheveux en 2011 pour faire comme toutes les femmes aux cheveux gris certainement. Et puis je trouvais ma couleur un peu terne. J’ai commencé par une couleur sans ammoniaque qui s’estompait au bout de 2 mois et je me limitais à 2-3 colorations par an. Et toujours de ma couleur naturelle ou légèrement plus clair.

Mais au bout d’un moment j’en ai eu marre, les cheveux gris étaient de plus en plus nombreux et on commençait à voir les racines au bout de 3 semaines et les couleurs ne prenaient pas bien. Je sentais également que mes cheveux (déjà très secs à la base) s’abîmaient de plus en plus.

Comme toutes les futures givrées j’ai donc fait une recherche sur le net et je suis tombée sur ce super blog qui m’a fait prendre la décision de laisser mes cheveux au naturel !

Donc en tout j’ai du faire peut être 10 colorations ce qui n’est rien comparé aux dizaines d’années de colorations pour certaines ! Je suis contente d’avoir eu cette prise de conscience et d’avoir arrêté assez tôt ! J’en ai profité également pour passer aux shampoings et soins naturels.

En ce qui concerne ma bicolorité, cela dépend de la luminosité. Elle n’est pas très marquée à moins d’être en plein jour. Et la plupart de mes cheveux gris se trouvent “en dessous” donc ce n’est pas très flagrant. J’ai réfléchi plusieurs fois à la méthode radicale de la coupe courte, mais ce n’est vraiment pas pour moi. Avec ma nature de cheveux bouclés, épais et denses, cela ne m’irait pas du tout !

Trêve de blabla, voici les photos!


IMG_3082

Novembre 2014, voici le genre de couleur que je faisais, honnêtement je trouve toujours cela joli !

06Juin

Juin 2015 - 6mois


09Septembre

Septembre 2015, la lumière marque bien la bicolorité


11Novembre

Novembre 2015

01Janvier-201Janvier

Ci-dessus, deux photos du 28 janvier 2016

Je pense qu’il me reste encore une bonne année avant de retrouver mes “vrais cheveux”. Surtout qu’ils ne poussent pas à la même vitesse partout !

Bon courage à toutes les givrées et surtout ne lâchez rien !!

Amicalement,
Esther

Je vous souhaite un excellent week-end...