Un autre témoignage, celui de Terebentine. Un grand merci à toi pour le partage de ton parcours, de tes photos ! Bonne lecture à toutes...

Et sinon, tu t’habilles aussi en Prada ?

J’ai 49 ans.

J’ai eu mes premiers cheveux blancs à l’adolescence. Vers 20 ans, j’ai commencé les shampoings colorants. A la base je n’avais pas dans l’idée de les colorer. Mais j’en avais pas assez pour que ce soit joli. Tous concentrés autour de mon visage, je trouvais que ça le durcissait. Bref, un jour j’ai couru chez le coiffeur. J’avais 27 ans.

Ont suivi 20 ans de coloration : ton sur ton, roux flamboyant, blond…à part le noir corbeau, et le blond platine, tout y est passé.

De temps en temps j’apercevais mes repousses et sans trop me poser de questions, je me disais “Ah tiens, il est temps de refaire une couleur”. Et puis ils ont été de plus en plus blancs, de plus en plus nombreux, ça se voyait de plus en plus et de plus en vite, les couleurs tenaient moins bien. Dans le même temps, pendant toutes ces années, mes cheveux changent. Gras à 20 ans, il deviennent très secs, cassants, mes longueurs s’abiment et ressemblent à de la paille.  Alors naturellement j’ai fini par me demander si ça ne serait pas mieux si je leur fichais la paix…!? Et si j’essayais pour voir ? Seulement l’idée d’être bicolore pendant des mois m’emballe assez moyen je dois dire. Et puis j’ai peur que ça me vieillisse, que ça soit moche. Je tâte le terrain en en parlant un peu autour de moi, à mes enfants, à mon mari, et j’ai un concert de protestations…

Bon, c’était il y a 5 ans et apparemment pas le bon moment quoi lol Mais l’idée est restée là.

1

Au départ était la couleur

Avril 2012
3 ans plus tard. Je crois que la photo parle d’elle même.
Ca fait à peine 1 semaine que je suis allée chez le coiffeur. Alors oui, les 1ers jours c’est beau, lisse et brillant mais tout disparaît au 1er shampoing à moins que je ne fasse un brushing, ce qui les assèche encore plus. Et c’est un cycle sans fin. En plus, maintenant je les perds et ça me fait peur.
Entre 60 et 80€ à chaque passage, passage 1 fois/mois minimum, des sensations bizarres, désagréables sur le cuir chevelu pendant la pose du colorant…Et pour quel résultat ?
Là je dis stop, c’est trop.
Je décide de tout arrêter.
J’en reparle avec mon mari qui bien qu’il ne saute pas de joie me soutient quand même. Finalement, quand j’aurais des moments de doutes, il sera là, avec moi, pour m’aider à tenir le cap. Voilà c’est parti !

2

La période bicolore
Eté 2012 - 4 mois - 4/5 cm de racines
Nous sommes en vacances. Ma fille ainée venue nous rejoindre “ Euh maman je sais pas trop si ça va t’aller bien les cheveux gris…” C’est pas grave, ma fille, moi j’adore mes racines blanches !
Je passe ma vie sur le net cet été là. Je lis tout et son contraire : qu’il faut éviter certaines couleurs, les imprimés, etc,…et oups ! Qu’il faut être assez sophistiquée pour oser le blanc, sinon ça fait souillon…Ouille, ça va pas le faire. Moi le maquillage, quand ça va vite, ça va bien. Mais je lis aussi des témoignages de femmes qui ne se sont pas posées tant de questions, qui ont osé et qui vivent. Point ! Elles me rassurent.

3

Automne 2012 - 6 mois - 8 cm environ
Je sors de chez le coiffeur d’où l’aspect lisse et net de mes cheveux.
Parce que oui, je vais quand même chez le coiffeur tous les 3/4 mois.
Le repère c’est l’élastique avec lequel j’attache mes cheveux, et la frange.
Elle est encore bien colorée.







 

4Noël, 8 mois

Ils ont bien poussé en 2 mois. Cette fois le blanc atteint l’élastique, mais il reste un petit cm coloré dans ma frange. Je commence à en avoir ras le bol… Je savais au départ que j’en aurais au moins pour 18 mois/2 ans mais quand même, c’est long…Je fais systématiquement un brushing pour essayer de de discipliner/camoufler mes longueurs abimées.

C’est le moment de l’année où on voit la famille éloignée, les amis qu’on n’a pas vus depuis longtemps. Les avis sont partagés. Il y a ceux qui n’y croient pas, que ça va faire moche/triste/te vieillir/t’es trop jeune/tu vas faire négligée/blablabla et qui pensent qu’une petite couleur ne peut pas me faire de mal. Ce qui revient souvent :“Et pourquoi tu coupes pas ?” Parce que je veux les garder long. Là pour certains c’est trop. Gris et court ok ça va faire mémé mais c’est toi que ça regarde hein lol Mais long en plus ???? “Et pourquoi tu colores pas tout en blanc ?” Ben parce que tous mes cheveux ne sont pas tout blancs, ça fait des degradés de couleur que justement j’aime beaucoup.Et puis heureusement il y a les autres, les positivement curieux, et ceux qui m’encouragent…

5

Période courte et premiers résultats

Mai 2013 soit 1 an après ma dernière coloration
Fin janvier, 9 mois plus tard, j’ai plus de 10 cm de racines, je coupe. Plus ou moins sous la pression de ma coiffeuse qui n’en peut plus de me voir depuis des mois comme ça. Donc elle coupe, mais j’ai encore quelques mèches colorées par ci par là.
Le court me va bien et cette fois tout le monde est très emballé : c’est chouette, j’ai bien fait.
Mon mari fait un peu la tête mais a reconnu, des mois plus tard, que c’était quand même mieux.

78

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-dessus ETE puis AUTOMNE 2013 

Eté 2013

Un carré bien court pour éliminer les dernières mèches.

Automne 2013 
Maintenant je décide de laisser repousser.
Je n’ai aucun retour négatif. Des femmes me disent qu’elles aimeraient bien faire pareil mais qu’elles n’osent pas, pour diverses raisons : peur de vieillir, bicolorité ou cheveux courts mal assumés, mari réticent, répartition peu harmonieuse...alors elles préfèrent souvent renoncer à contrecoeur à leurs cheveux longs et passent au court, pour pouvoir garder leur coloration. C’est un peu triste de rendre les armes sans même avoir essayé.

 11 (1)10

9

Aujourd’hui

Ca a fait 2 ans ! J’ai recoupé un peu juste avant les fêtes et depuis, je laisse pousser. Pour faire plaisir à ma moitié qui veut du long et qui ne voulait pas que je coupe mais qui m’a soutenue contre vents et marées. Et qui aime ce changement.
Et puis aussi un peu pour la provoc : tous ceux qui pensaient que j’avais besoin d’une “petite couleur” pensent aujourd’hui que long et gris/blanc, c’est pas compatible. Je vais leur montrer. J’ai encore des mèches de mon châtain originel. Les photos les font bien ressortir. C’est un peu plus fondu dans le blanc en réalité.
Quand je vois ces photos, je me dis que décidément j’ai bien fait.
Côté soins 
Mes cheveux sont secs donc, mais aussi souples, épais et cassants. Et ils ont tendance à jaunir. Je cherche encore la bonne routine. Je teste tous les silver ou autre spécial argent. Ils marchent tous à peu près bien mais dessèchent beaucoup. Mais je ne peux pas ne pas en faire. Alors shampoing bleu 1 fois par semaine minimum et j’alterne avec un shampoing  doux et/ou homemade ( base neutre AZ/huile avocat/ylang ylang)
J’utilise aussi un masque hydratant déjaunisseur assez efficace (Intermede), je fais des bains d’huile, 2 ou 3 fois par mois, mes cheveux adorent, surtout l’huile d’avocat mais j’ai l’impression que ça les jaunit un peu...Et j’évite le sèche-cheveux !
Voilà donc mon principal problème : les garder blanc tout en remédiant à leur sécheresse…Un vrai challenge !

12

Un dessin de ma fille me représentant…ma fille qui a 11 ans et déjà 2 ou 3 cheveux blancs.
Tout comme mes aînés d’ailleurs. Certains les laissent, d’autres préfèrent les planquer.
Chacun son style.
 
Et pour finir : Non je ne m’habille pas en Prada !