19 04 2008 peintures 006Aujourd'hui je vous présente Mipes. Gagner en style et en modernité en arrêtant de se colorer les cheveux, c'est ce qui pourrait, selon moi, résumer le parcours de Mipes ! 

Mipes réalise également des aquarelles (ci-contre, l'une des ses oeuvres). Magnifique non ? 

Je vous laisse découvrir son parcours...


Bonjour à vous toutes,

C'est Mipes une « sénior »  je viens partager mon parcours.

A 68 ans…Bigre ! Il était grand temps de négocier cet important virage et accepter pas toujours très facilement que l’âge pouvait  jouer son rôle et accepter ses choix.

Comme vous toutes c’est avec cette découverte de ce SUPER  BLOG "50 nuances de gris", que j'ai été encouragée, voir conquise, dans l'affirmation de ce retour au naturel que j'avais déjà entrepris personnellement depuis environ 7 mois. 

J'apprécie toujours énormément de suivre toutes vos transformations "Avant et Après", je suis scotchée devant toutes ces transformations "réussies" par vous toutes, avec un « Bonus supplémentaire » pour toutes celles qui ont opté dans le choix de garder leurs cheveux longs, Wouah ! Quelle volonté et patience !
J'ai depuis la trentaine un important patrimoine familial de cheveux blancs.

Ayant travaillé très jeune dans la coiffure pendant une bonne dizaine d’années, j’ai fait aisément le choix de la couleur (teintes foncées). Avec néanmoins une tentative timide vers la cinquantaine de repasser au naturel. Mais là encore, trop imprégnée et aimant encore trop cette diversité, le choix de nouvelles teintes avait été le plus fort.

Il y a encore une quinzaine d’années le "Gris naturel " n'était peut être pas encore de mode et aussi accepté que maintenant. Puis comme toutes, l'âge passant, cette barre blanche qui sanctionnait chaque mois de plus en plus durement…le décalage devenait vraiment trop présent. N’avons-nous pas souri (moqueuse même !) nous aussi, devant un homme accusant cette vilaine même barre entre deux colorations ? Par contre le même grisonnant ou blanchissant…alors là nous craquons !…la sérénité, la classe …. 

En 2014, déjà, j’avais déjà opté pour quelques mèches cassant un peu plus facilement ce casque brun qui me surprend tellement avec le recul sur certaines anciennes photos.

Mais là aussi on se construit pendant des années avec un certain type de " brune ou blonde "avec toute la panoplie qui nous colle bien dans nos choix de couleurs, voir de maquillage, il est parfois assez difficile d'en changer.

Un seul regret : celui de ne pas avoir fait ce pas avec un visage « encore jeune » !

Puis un jour, peut être aussi par « audace » : STOP ! Je me suis décidée : j'allais moi aussi oser…je décidais donc d'arrêter toutes ces colorations diverses....Quelques beaux exemples croisés de superbes « Givrées » que je trouvais vraiment très "classe" ont été je l'avoue de très bons déclencheurs...       
Mais pour ma moitié ayant épousé une « brune » lui est resté sur le moment assez réservé ? quand au résultat ...mais là aussi j'avais préparé ma parade féminine : N’avais-je pas épousé un homme…« avec des cheveux ? »...alors, restons équitables.
J'espérais néanmoins de tout cœur réussir au mieux pour tous deux cette modification au contrat !
Comme toutes, notre décision prise, nous avons hâte de progresser vers ce changement. Et il y a 3 semaines pour arriver plus vite à mes fins, j’ai décidé de recouper ces derniers centimètres rebelles de couleurs délavées et non définies ! (Et oui ! Je retouche ma coupe souvent moi-même). Oups ! mes coups de ciseaux ont été un peu trop « sélectifs » ? C’était sur l'instant un peu court…

Bref, SURPRISE ( le sel domine allègrement le poivre) et le blanc est bien là qui s’impose. Et là ça surprend, très fort…Je fais parfois  un shampoing à reflet argent pour casser un peu ce blanc (KINACTIF shampoo SILVER)

Pour finir mes filles et mon époux semblent avoir adopté ce changement presque plus rapidement que moi. Je vous avouerais que dés le réveil je me sens obligée de passer *en priorité par la case maquillage ! Car, encore du mal à me reconnaitre « Nature !…au saut du lit » ? Ce cheminement est long il nous faut faire fi surtout de toutes les mentalités et idées reçues et oser nous affirmer dans nos choix. Mais iI m’arrive encore d’être influencée, voir partagée entre la gentillesse ou l’empathie ? des avis reçus.

Mais pour rien au monde je sais que je ne retoucherai à ces colorants « aliénants »… juste du temps pour m’approprier ce nouveau reflet qui parfois m’étonne encore ! Je pense que c’est le lot de toutes avec un délai plus ou moins long. MERCI encore pour ce Blog génial et à vous toutes pour vos généreux partages.

Amitiès
Mipes


Ci- joints quelques clichés…de 2010 à 2016 (pas très douée pour les « selfies »…)
*et, en attendant la sérénité du prochain cliché en entier ?.......

Capture Mipes2016

Je vous souhaite un excellent week-end...