Un petit message de Lisbeth, son point de vue, qu'elle a souhaité partager avec vous toutes ! Bonne lecture...

Je vous lis de manière avide depuis maintenant quasi 2 mois, depuis que j'ai décidé d'arrêter les colorations et que j'ai découvert votre petite communauté au hasard de mes pérégrinations sur le net.

J'ai 42 ans, un garçon de 12 ans et un mari un peu plus jeune que moi :-), très brune au naturel, des cheveux courts depuis presque toujours et de jolies racines grise d'environ 3 cm. 

Si je me permets d'intervenir aujourd'hui, après des heures et des heures de lecture, c'est pour proposer un point de vue au sujet de la coloration et notamment de son arrêt, qu'il ne me semble pas avoir vu exposé sur le site.

Au gré de vos témoignages, j'ai compris que l'angoisse de certaines femmes, la peur de beaucoup de membres de leur entourage mais surtout l'angoisse de la femme en général dans notre société aujourd'hui était de paraitre plus vieille en acceptant de montrer ses cheveux blancs.

Or, moi, ce qui m'effraie et la raison pour laquelle j'arrête aujourd'hui de me teindre la tignasse, c'est au contraire, la peur de paraitre plus vieille en me colorant. 

Tous les jours, dans le métro, dans la rue, dans les magasins, je croise des femmes teintes, et la plupart du temps, je trouve leurs cheveux en total décalage avec le reste de leur personne : visage, rides naturelles, allure générale....la couleur mono-bloc alourdit leurs traits, creuse encore plus les rides d'expression, accentue les signes précurseurs de l'âge et finalement ne donne pas du tout le "coup de jeune" espéré.

Il est tellement attendu d'une femme qu'elle utilise un maximum de ce genre d'artifices que nous ne nous rendons même plus compte de l'image décalée que nous pouvons, à partir d'un certain âge, renvoyer aux autres...autant un monsieur de 60 et quelques années avec une chevelure noir de jais soulèvera à coup sûr soit les questions soit les moqueries (lui, soit il se teint, soit il porte une perruque) et passera presque inévitablement pour quelqu'un qui n'assume pas les signes extérieurs de son âge, autant d'une femme du même âge il est socialement attendu qu'elle se teigne, que cela lui confère la même allure bizarre et décalée que monsieur peu importe, une femme se doit d'utiliser le plus d'artifices possibles pour "rester jeune".

Ma réflexion personnelle a été de me dire que moi, je refusais de donner l'image d'une vieille jeune, de devenir une dame ridée mais sans un seul poil blanc, de voir mon corps vieillir sans laisser aux cheveux le droit de suivre le mouvement et de ressembler à un être "bancal" dont la peau s'affaisse mais dont la chevelure ne bouge pas.

Donc je réfute toujours l'argument que l'on me sert habituellement: "Mais ça va te vieillir les cheveux blancs" en expliquant que non, ce qui vieillit, ce sont les artifices mal utilisés et qui contrarient visiblement l'ordre naturel des choses.

J'espère n'avoir vexé personne avec mon argumentaire :-) , je vous embrasse toutes car je vous trouve aussi belles que sympathiques et j'espère encore vous lire longtemps !

Bises !