Corine, c'est un premier message le 21 novembre et un deuxième le 30 novembre avec photos, une coloration violine, un look moderne et coloré. Je vous laisse découvrir son parcours.

Merci Corine et bonne continuation ! ;-)

Bonsoir,


Je me présente : je me prénomme Corine, 54 ans, grand mère heureuse de 4 trésors.

Ancienne coiffeuse, j'ai exercé avec passion mon métier durant 24 ans quand un vilain cancer du sein à 45 ans est venu tout chamboulé, m'obligeant à cesser mon activité. Avant d'être malade, j'ai tout testé: mèches, coloration, cheveux courts, cheveux longs.

Avec la chimio évidemment, tout mes cheveux sont tombés, et lors de la repousse , j'ai constaté quelques cheveux gris que je n'étais pas prête à assumer: la seule chose que je souhaitais c'était retrouver mes cheveux d'avant: longs et colorés violine.

Cela fait bientôt neuf ans que j'essaie d'être celle que j'étais avant. Mais depuis quelque temps, je m'interroge ?

J'ai toujours voulu être impeccable: ongles, cheveux, fringues. Mon entourage est habitué à me voir ainsi, et quand je leur expose mon envie de revenir au naturel, tout le monde me dit que ce ne sera plus moi, et presque tous sont contre.

Pourtant, moi j'ai envie d'essayer, de me libérer de cette contrainte. Bien sûr, je pars de loin. J'ai une couleur violine dont tout le monde me complimente (même dans la rue, on me demande comment je fais pour obtenir cette teinte, s'il savait combien cela me demande d'entretien !!!!) et j'en ai marre !!!!

J'ai parcouru votre blog, et je vois que je ne suis pas la seule.

Je pense que pour commencer, je vais me refaire une couleur plus neutre, faire des mèches afin de laisser pousser sans trop de contraste, bien que techniquement cela soit compliqué sur du violine (j'ai pris rendez vous vendredi chez le coiffeur).

Après je ne pense pas pouvoir supporter le bicolorité longtemps, et je pense que je couperais court, même si j'ai peur que cela me rappelle la période post chimio.

J'ai plein de doutes : vais-je supporter les remarques, les reproches, la bicolorité , et les cheveux très courts?
Pourtant je suis sûre, que si j'y parviens et si cela ne me vieillit pas trop, je me sentirais libérée et finalement peut-être enfin MOI ? Encore un défi, mais j'en ai gagné un bien plus difficile !

Merci de votre écoute
Bonne journée.
Corine

Et puis quelques jours plus tard...

Je vous avais parlé de mon prochain rendez-vous chez la coiffeuse afin de faire une dernière coloration. En fait j'ai changé d'avis : je trouvais dommage de recommencer encore une fois alors que ma décision est prise de retrouver mes cheveux gris, j'ai déjà presque 2 cm de racines et cela repoussait donc mon but final.

Je n'ai donc fait que couper (malgré le désaccord de ma coiffeuse qui est persuadée que je ne supporterai pas la bicolorité et pense que de colorer dans une teinte plus neutre serait plus judicieux).

Avec ma nouvelle coupe, mes racines ne se voient pas encore.

Vos photos de votre journal de pousse montrent au début une teinte au henné bien marquée et cela me conforte dans mon choix.

Je viens chercher dans votre blog le soutien que je n'ai pas chez moi.
J'espère tenir la distance et je pense que je couperai plus court pour limiter la durée de ma bicolorité.

J'ai une passion pour le violet (vous l'avez peut-être remarqué !) mais je pense que capillairement, il faut que je passe à autre chose et à présent JE VEUX ÊTRE GIVRÉE !

Je ne manquerais de vous envoyer d'autre photos de mon évolution .
Merci pour votre écoute et votre soutien.
Bonne soirée
Corine (Manabel)

Avant ma coupe, dernière coloration le 16 octobre...

image1 (1)image2 (1)

Après ma coupe...

image3 (1)image4 (1)

Je vous souhaite une belle journée...