Je continue sur ma lancée de la bicolorité sur cheveux longs ! Je suis certaine que vous vous régalerez à lire la présentation de Lucy autant que moi. Une présentation pleine d'humour et d'autodérision pour tenter de dédramatiser cette "vilaine" bicolorité ;-)

Après le témoignage de Delphine* hier, sa bicolorité sur cheveux longs assumée sereinement depuis un an, Lucy a plus de mal et se pose beaucoup de questions.

Tu trouveras toi aussi ce courage d'aller jusqu'au bout Lucy, ne baisse pas les bras ! Je te souhaite une excellente continuation, n'hésite pas à venir papoter sur le blog, et viens nous donner des nouvelles...

Bonjour à toutes, 

Depuis le retour des vacances d'été 2014, trottait de temps à autre dans ma tête l'idée d'arrêter la coloration en châtain clair de mes cheveux. Perpétuée à cause du travail, souvent en assistance technique chez nos clients.

En janvier 2015, complètement par hasard, le surf sur internet et les cheveux poivre et sel m'a guidée sur votre blog. Que j'ai dévoré pendant 6 heures de rang pendant lesquelles j'ai TOUT lu, j'ai ri, j'ai été émue, très intéressée, très concernée aussi. Que depuis je lis en douce dès que je peux pour découvrir les nouvelles histoires.

Au mois de février, vu mon âge canonique, 63 ans, je me suis dit qu'il était temps que je parte à la retraite (date fixée : le 1er janvier 2016).

Au mois de mars, convaincue par certains des arguments avancés par les "givrées" (j'adore !), je me suis dit : allez c'est la dernière, mes cheveux aussi partent à la retraite !

Avril, aïe, bonjour les racines.

Mai, au secours, ça pousse, personne ne me dit rien mais je les vois bien tous, ils me regardent en dessous, pensent beaucoup, se demandent ce qui se passe, si je déprime etc. Mes garçons ont haussé les épaules en disant "Maman a toujours été maboule, originale, anarchiste (ça dépend de quel garçon parle), on ne va pas la changer", ma belle-fille aînée a dit "ouaip, si tes cheveux deviennent tout blancs comme ceux de ma mère, ça sera beau mais s'ils deviennent gris...", au travail (je ne suis plus en clientèle) ça a été Caméra Café, j'ai expliqué haut et fort que oui, la Direction peut se réjouir : je pars à la retraite et mes cheveux partent avec moi et je fais ce que je veux avec, non mais. Eclats de rire, discussions sur le sujet, le cas des hommes, celui des femmes, tout ça, et on n'en a plus jamais reparlé (oui, oui, on travaille aussi dans ma boîte lol).
Sauf avec une de mes collègues qui affiche son poivre et sel depuis 3 ans. Elle est jolie, menue, je la trouve au top et j'espère lui ressembler un jour. Ce n'est pas pour demain, en plus elle a 48 ans alors...

Juin, la cata totale. Vous êtes ou avez été tristes, les givrées, parce que vous connaissez ou avez connu la bicolorité. Que penser de ma quadri-colorité ? Cheveux gris très clairs presque blancs sur le devant et autour du visage, gris très foncé sur les côtés, gris extrêmement foncé derrière et en dessous, châtain indéterminé sur toute la longueur. Pour être moche, c'est moche.

Juillet, ayé, c'est définitivement très très moche. Samedi dernier (4 juillet, il y en a qui font la fête ce jour là) j'ai failli courir chez Leclerc acheter une colo, n'importe laquelle, bon, pas noir corbeau non plus, ni rouge carotte, à mon âge faut pas pousser. Me suis mise sous la couette pour ne pas sortir. J'essaye de tricher en coiffant le tout avec une grande queue de cheval, en priant tous les soirs pour que demain les 3 gris soient dominants du visage au chouchou et que seule la queue de cheval porte la dernière colo. Malheureusement espoir déçu, les cheveux colorés se sont mis à faire des traînées immondes dans les cheveux gris. Je ne vous montre pas de photos même si je vois bien que vous êtes toutes très courageuses et prêtes à encaisser les "horreurs de la guerre" lol

Août : vacances prévues avec une de mes sœurs du côté de St Raphaël. Je ne lui ai pas encore annoncé la misère. Que va t-il arriver avec le soleil, la mer et la chaleur ? Encore des couleurs bizarres sur ma tête ?
Bon, je finis là, je vous salue toutes bien amicalement, merci de votre patience, vous pouvez reprendre une activité normale.

Voici quelques photos prises le 22 juillet 2015. 

Si je te dis que ma longueur châtain descend jusque dans le bas du dos, tu imagines le désastre.

Mais je me dis que les autres ont eu du courage donc je peux en avoir aussi. Et les futures nouvelles qui viendront chercher des encouragements chez toi, il faut y penser aussi.

Amicalement,
Lucy

Lucy1 dessusLucy2 de faceLucy3 a gaucheLucy4 a droite

 Je vous souhaite une belle journée...