Cela fait plus d'un an que je ne vous ai pas parlé de ma routine "cheveux". Je reviens aujourd'hui faire le point depuis mon dernier article, ici.

Shampoings :

J'ai terminé mes trois shampoings URTEKRAM (celui au romarin, celui au rhassoul et le dernier totalement neutre et sans parfum). Je n'en ai pas racheté pour le moment, parce qu'il me restait des shampoings PROPOLIA (ici), et j'ai ensuite enchaîné avec des shampoings de la marque SANTE, moins chers et également très efficaces.

P1150250

Actuellement, toute la famille utilise celui à la pomme et au coing. C'est un shampoing familial, adapté à tous types de cheveux, qui lave très bien sans déssécher les cheveux.

J'aime aussi beaucoup celui à l'orange et à la noix de coco, ainsi que celui à la mangue et à l'aloe vera, dont il me reste un flacon.
Je prévois de tester prochainement un shampoing déjaunissant. Je penche vers le MULATO ou le COSLYS.

En racourcissant mes cheveux au mois d'octobre dernier, j'étais repassée à un shampoing tous les deux jours, car ils regraissaient très vite, surtout à l'arrière, là où mes cheveux étaient le plus courts. Depuis qu'ils ont retrouvé de la longueur, je suis repassée à un shampoing tous les trois jours. Mais je ne tiens pas plus, c'est vraiment le maximum pour moi ! Après je les trouve vraiment trop gras et je n'ai qu'une hâte...les laver...VIIITEEE !!!

La façon dont je me lave les cheveux n'a pas changé depuis mon précédent article : 

"Je fais toujours deux shampoings, le premier avec une toute petite quantité de produit que je répartis au niveau des racines sans trop insister et que je rince presque aussitôt, le second avec un peu plus de shampoing que je répartis sur toute ma chevelure, avant de masser longuement mon cuir chevelu pour un nettoyage en profondeur. Le premier shampoing rapide, permet au shampoing de mieux mousser lors de la seconde application, ce que j'apprécie. Je laisse sécher mes cheveux à l'air libre.Il m'arrive quelque fois de faire un séchage léger au niveau des racines, histoire de les "décoller" et de créer un peu de volume."

Je rince toujours longuement mes cheveux, pour être sûre qu'il ne reste aucun film gras, qui pourrait les faire regraisser plus rapidement.

Depuis 2-3 semaines, j'ai retrouvé le courage de terminer mon rinçage avec une eau bien fraîche. Cela apaise mon cuir chevelu, resserre les écailles du cheveu et les rend bien brillants.

Vinaigre de cidre de pomme :

P1150248Il y a quelques semaines, alors que mon cuir chevelu était particulièrement sensibilisé, je terminais mon rinçage par un peu de vinaigre de cidre de pomme dilué dans de l'eau tiède. Je vous invite à cliquer ici, afin de découvrir cet article de Mini sur le sujet.

 

 




Après-shampoings :

P1150251J'utilise actuellement l'après-shampoing SANTE au bouleau, il démêle parfaitement les cheveux. Je l'apprécie particulièrement pour les cheveux de ma fille, très longs et épais. Pour les miens, je le trouve un peu trop riche et une noisette est suffisante, sous peine de cheveux qui regraissent très vite. Je pense donc le racheter, surtout pour les cheveux de ma fille.

Pour moi, j'ai un flacon d'après-shampoing ALVERDE à l'hibiscus et à l'aloe vera qui attend dans la réserve. C'est un produit que je connais déjà, que je trouve très efficace et moins cher que celui de la marque SANTE.

Masques hydratants/nourrissants :

P1150252J'ai terminé le masque CHRISTOPHE ROBIN sur les cheveux de ma fille. Pour ma part, je me suis rachetée le masque hydratant ALVERDE à l'aloe vera et à l'hibiscus. Je répartis une toute petite noisette sur l'ensemble de ma chevelure, je m'aide parfois d'un peigne.

Je n'enchaîne jamais après-shampoing et masque, c'est une fois l'un, une fois l'autre. 




Aloe Vera :

P1150230

J'ai récemment acheté un tube de gel d'aloe vera de la marque DIET HORIZON et j'en suis très contente. A la sortie de la douche j'en applique une noisette sur l'ensemble de ma chevelure encore "dégoulinante" avant de l'envelopper dans une serviette. Le gel d'aloe vera lisse et gaine mes cheveux, mes frisottis sont bien disciplinés. Petit bémol, le tube n'est pas très grand, plutôt cher (environ 12 euros les 150 ml dans mon magasin bio) et se vide très vite je trouve. Il faut dire que je l'utilise aussi pour les cheveux de ma fille et sur certaines zones de mon visageMini en parle ici.


Hydrolats : 

J'ai terminé tous mes hydrolats. J'ai testé ceux au thym, au romarin, au tilleul et au patchouli.

J'ai aimé les utiliser, je sentais qu'ils faisaient du bien à mon cuir chevelu. Niveau odeur, mention spéciale pour celui au patchouli qui sent déléicieusement bon et qui laisse les cheveux légèrement parfumés.
J'ai décidé de ne pas en racheter pour le moment, je pense pouvoir m'en passer.

Bains d'huiles 
Les huiles végétales 

Je me suis remise au bain d'huile avant le shampoing. J'en faisais beaucoup moins, voir plus du tout pendant une période, mais j'ai repris car cela fait du bien à mon cuir chevelu sujet aux démangeaisons et aux irritations.

Il y a encore quelques mois j'accumulais les huiles AROMA-ZONE dans le placard de ma salle de bains (laurier, chaumoolgra, jojoba, avocat, ricin, macadamia, coco), actuellement il ne m'en reste qu'une seule, l'huile de coco.

Alors que celle d'AROMA-ZONE arrivait au bout, c'est complètement par hasard que je suis tombée, dans mon supermarché, sur un joli pot d'huile de coco bio de la marque LA TOURANGELLE. Je connaissais déjà cette marque, dont j'utilise l'huile de noix pour mes salades. Je ne sais pas si vous connaissez, mais leurs petites bouteilles sont vraiment super jolies, idéales dans des paniers garnis. Bon je m'éloigne du sujet là ;-) ! 

 

P1150227

 

Toujours est-il que j'ai acheté cette huile de coco (un peu moins de 6 euros les 314 ml) et je trouve son conditionnement en pot de verre beaucoup plus pratique que celui d'AROMA-ZONE, en flacon pompe.
L'huile de coco fige en-dessous d'une certaine température et j'étais donc systématiquement obligée de tremper le flacon dans un gobelet d'eau chaude pour pouvoir en sortir une certaine quantité. Avec le pot, plus de problème ! Je sors la quantité voulue à l'aide d'une cuillère. L'huile est alors solide, mais comme je l'applique du bout des doigts, elle fond relativement rapidement au contact de la température corporelle.

J'ai décidé de me limiter à 4 huiles végétales et de privilégier celles que je considère comme étant mes "indispensables".
Je compte donc racheter de l'huile de ricin pour booster ma pousse, de l'huile de jojoba que je considère comme l'huile à avoir aussi bien pour les cheveux que pour la peau, idem pour l'huile d'avocat. Avec l'huile de coco, cela fait 4, le compte est bon !

J'ai beaucoup utilisé l'huile de macadamia pour les cheveux de ma fille, en application après le shampoing sur les longueurs essorés. Je trouve que c'est une huile qui n'est pas trop grasse et qui lui fait de jolies ondulations. Si cela peut intéresser certaines d'entres vous. ;-)

Je ne pense pas racheter les huiles de chaumoolgra et de laurier. Je les avais choisies pour leurs vertus purifiantes, assainissantes, mais pour cela je préfère miser sur les huiles essentielles qui présentent ces mêmes vertus.

Les huiles essentielles

Je n'ai racheté aucune huile essentielle depuis un an. Mes flacons me tiennent très longtemps. Je continue donc d'utiliser les huiles de cade, arbre à thé (tea tree), sauge, romarin, palmarosa, géranium.
J'essaye de ne plus en mélanger plus de trois en même temps, idéalement deux. J'ai tendance à toujours me tourner vers les mêmes, j'aime beaucoup l'arbre à thé et le romarin. L'huile essentielle de romarin a une action sur la chute des cheveux.

Préparation et application du bain d'huile

Voilà comment je procède. Je prélève environ deux cuillères à café d'huile de coco dans mon pot, je la mets dans un ramequin, j'y ajoute un peu de gel d'aloe vera DIET HORIZON, environ 6 gouttes d'huiles essentielles. Je mélange en écrasant légèrement pour ramollir l'huile de coco.

P1150231

Je prélève un peu de ce mélange du bout des doigts et je l'applique au niveau de la raie. A l'aide d'un peigne à queue, je trace de nouvelles raies bien nets sur le haut de mon crâne (photo ci-dessous) et je poursuis mon application. Je masse à chaque fois du bout des doigts pour bien atteindre mon cuir chevelu.

P1150240

Je peigne également pour imprégner légèrement mes longueurs. Ma priorité étant mon cuir chevelu.

Lorsque j'ai utilisé tout mon mélange, je continue de masser mon cuir chevelu pendant au moins 15 minutes afin d'activer la circulation et d'éliminer les accumulations de sébum à cet endroit. Cela peut parfois durer beaucoup plus longtemps car c'est un moment que j'aime beaucoup, qui me "vide la tête".

Ci-dessous, tout est parfaitement dit :

En quoi le massage du cuir chevelu peut-il prévenir ou freiner la chute des cheveux ?

Microcirculation locale activée

"Masser régulièrement et délicatement le cuir chevelu à l'aide des doigts et la paume des mains active la microcirculation locale. En effet, même notre cuir chevelu est irrigué par des vaisseaux sanguins qui apportent des nutriments et remportent les déchets. Activer cette circulation est bénéfique.
Le massage permet également de réguler la production de sébum, d'éliminer mécaniquement les excès de sébum susceptibles d'asphyxier la racine des cheveux.
Enfin, le massage agit aussi comme un antistress local, favorable à la pousse de nouveaux cheveux. 
Au final, peu importe de les masser lors du shampoing ou à sec, l'important est d'être délicat et régulier."
(source e-santé.fr)

Compléments alimentaires

P1150249

Cela fait plusieurs mois que je prends un complément alimentaire que j'achète en Allemagne. Il n'est pas très cher (environ 5 euros pour un mois). Quant à son efficacité, je ne saurais dire. Je ne perds pas trop de cheveux, je pense avoir une chute "normale", si ce complément y est pour quelque chose, MYSTERE !!! Pour le moment je pense le continuer, certainement parce que j'ai peur de voir ce que ça donnerait sans, dixit la fille dépendante de ses compléments alimentaires car angoissée depuis toujours par les cheveux qui tombent ! :-) 

 

En conclusion, j'ai légèrement réduit les produits que j'utilise pour ne garder que mes "essentiels".
Un shampoing, un après-shampoing, un masque sont une base pour moi.
A cela viennent s'ajouter 4 huiles végétales et 6 huiles essentielles.
Une bouteille de vinaigre de cidre, naturelle et économique. J'ai toujours une bouteille à la maison, je ne pourrais pas m'en passer.
Un tube d'aloe vera, un produit que je trouve cher, mais tellement efficace pour lisser mes cheveux blancs qui frisottent, que je vais vite y être accroc...
Voilà, si cela peut vous inspirer ! 

à bientôt...