Fin août, Claire m'envoyait des photos après avoir testé le soin repigmentant Mulato. Il y a quelques jours, j'ai eu le bonne suprise d'avoir de ses nouvelles. Avec son accord, je partage aujourd'hui son mail et ses photos avec vous, MERCI Claire ! ;-)

 

chvxBlancs nov14IMG_3346IMG_3332IMG_3350

 

Je suis toujours ton blog assidument et il m'encourage beaucoup à persévérer dans ma décision de retourner au naturel. 

Je voulais donc donner quelques nouvelles, ce qui est aussi une façon pour moi de faire le point avec cette décision !
J'ai continué à utiliser les produits Mulato de temps à autre mais il faut bien reconnaitre que cela ne suffit pas à masquer la bicolorité ni même à l'atténuer de façon satisfaisante pour moi (je suis très brune avec des cheveux teints au henné + indigo).
J'ai la volonté de revenir au poivre et sel que je trouve vraiment très joli. Les dernières photos de toi et de Sophie sont très belles. Toutes les photos que tu publies m'encouragent. D'ailleurs je lis de plus en plus d'articles à ce sujet (encore un dans le ELLE de cette semaine- magazine pas spécialement centré sur la défense du naturel !) expliquant que de plus en plus de femmes assument leurs cheveux blancs. Et, peut-être parce que j'y suis plus attentive, je remarque de plus en plus de femmes non teintes - jeunes et moins jeunes - que je trouve très belles. Tout ça me motive.

Mais comme je l'expliquais, j'ai peur de ne pas assumer la bicolorité. J'ai donc fait, depuis le mois de septembre, deux colorations chimiques, en achetant les produits chez un grossiste et en dosant très faiblement le produit oxydant. J'ai choisi une couleur plus claire (un châtain clair cendré) et le dosage étant faible la couleur est censée partir au bout de 8 semaines. De plus la couleur ne couvre pas entièrement les cheveux blancs du fait du faible dosage.
Je suis assez contente. Je sais que ma méthode n'est pas très orthodoxe et que le mieux serait d'assumer et d'accepter de passer par une phase bicolore pour mieux retrouver le naturel. Pourtant il me semble qu'en faisant ainsi je mets plus de chances de mon côté. Comme toi, comme vous toutes, j'ai souvent des doutes et j'ai très peur de craquer en route. Si la transition se fait plus en douceur il me semble que ce sera plus facile.

Ainsi la dernière couleur a très peu pris mais j'ai tenu le coup et je n'ai rien touché depuis. Peut-être même que ce sera ma dernière couleur mais je ne veux pas m'avancer. On voit aujourd'hui clairement les cheveux blancs, il doit y avoir environ 4 cm de repousses depuis le dernier henné qui date de juillet. Mais pas de démarcation franche, du coup cela se remarque moins.
J'ai essayé de prendre des photos mais ça ne rend pas très bien. Bizarrement le blanc ressort beaucoup moins sur les photos que lorsque je me regarde dans le miroir ! 

Je vous admire beaucoup d'avoir le courage d'assumer la bicolorité - et comme tu le disais je pense que ce sont les 1ers mois les plus durs. J'ai beaucoup aimé l'article sur Lio et les commentaires que cela a déclenché. Cela m'a ouvert les yeux sur la dureté du regard de notre société sur les femmes.
Je suis bien décidée à poursuivre parce que cette démarche a beaucoup de sens et symbolise beaucoup pour moi. Je bricole un peu pour passer la transition mais j'espère vraiment arriver au bout.
Encore merci pour ce blog et l'élan qu'il créé chez nous toutes.
 
Bonne journée ! :-)