2006-2007, de 27 à 28 ans, nous sommes toujours dans l'ère de la coloration chimique. C'est parti ! 

DSC02247DSC02563

mars à août 2006, je suis enceinte, ça se voit...un peu...beaucoup ! ;-) Une coupe plus courte en début de grossesse, ni belle, ni moche, un peu "bizarre" j'ai envie de dire, une coloration plus foncée. Des cheveux plus longs et éclaircis (même si on ne le voit pas trop sur la photo) quelques jours avant mon accouchement.

DSC03021DSC03033

novembre 2006, une photo prise juste après une coloration maison semi-permanente, un reflet que j'aime beaucoup, celui que j'obtenais avec mes premiers hennés, plus cuivré que rouge. Une coupe de cheveux trop dégradée à mon goût.

DSC03243DSC03246

décembre 2006, casting pour la série "LES FEUX DE L'AMOUR" !!! Trêve de plaisanterie, mais voilà ce que m'inspire cette coupe de cheveux. La mode de la frange droite est partout, je suis tentée et en même temps, pour ne pas changer, morte de trouille à l'idée de sauter le pas. Finalement, petite visite chez le coiffeur et je ressors avec ça : une frange effilée, bombée, alors que je souhaitais la vraie "frange rideau", pleine et épaisse. Malheureusement, je pense aussi que je manquais de masse pour une frange plus fournie ! Je n'aime pas vraiment le résultat et ne renouvellerai pas l'expérience ! 

DSC03671DSC03670

mars 2007, mon autre drame capillaire ! La déception et le désespoir se lisent sur mon visage, je viens juste de rentrer de chez le coiffeur. Je ne me souviens pas si j'ai fait une coloration ce jour-là, tout ce que je sais c'est que je me suis faite massacrer les cheveux. La photo parle d'elle-même. Ma fille, qui a 7 ans aujourd'hui, aurait fait mieux ! Un dégradé "taillé" dans la masse, avec un effet "d'étages" ! Aucune harmonie, ni fluidité, un "trou" à gauche, une horreur, oui carrément ! Je sentais bien qu'il y avait un truc qui clochait mais sur le coup je n'ai rien osé dire à la coiffeuse (on ne se refait pas !). Ce n'est qu'en rentrant chez moi, en m'observant sous toutes les coutures que je me suis rendue compte de l'ampleur des dégâts ! 

Qu'en pensez-vous ? Vous trouvez que j'exagère ?

DSC03678

La déception et la colère trop fortes, m'ont poussée à retourner au salon me plaindre. Une autre coiffeuse a reconnu que c'était effectivement trop dégradé et a essayé de rattraper le coup, d'harmoniser comme elle a pu. Je n'ai que cette photo, le changement ne saute pas aux yeux. Forcément ! Elle n'a pas pu faire grand chose ! N'étant toujours pas satisfaite du résultat, je prends alors une décision radicale ! SUSPENSE !!! 

 

Et vous ? Vous est-il arrivé de vous plaindre du résultat chez le coiffeur ? Racontez-moi tout... :-)

 

 à suivre...