"Mais comment tu fais pour sortir comme ça ?, Moi je ne pourrais pas !, Je préfèrerais encore me raser les cheveux !, Ca fait négligé !"...

Voici quelques unes des réactions que j'ai suscitées lorsque j'ai fait connaître mon blog sur différents forums coiffure. Même si je les trouve exacerbées, je peux aussi les comprendre. Tout le monde n'accorde pas la même importance à l'apparence physique, ni au regard des autres, et derrière certaines craintes se cachent aussi de grandes souffances, parfois inconscientes. Les cheveux blancs sont souvent diabolisés car ils font écho chez certaines personnes à leur propre peur de vieillir ! 

Evidemment comme je ne m'appelle pas Rihanna, la légitimité de ma bicolorité est controversée ! ;-) Mon "tie and dye" à moi n'est pas "poeple" c'est certain, mais fait-il plus mal aux yeux ? Pas si sûr ! En faisant une petite recherche google je m'aperçois que le bicolore ARTIFICIEL, est complètement tendance, alors que le bicolore "racines poivre et sel" c'est le MAAAAL !!! 

rihanna-look-jeans-2-10662054nwuyn_2041

 

 

La-chanteuse-Rihanna-adopte-une-couleur-blond-platine-avec-des-racines-brunes-apparentes

Une petite dernière...

ciara-is-so-sexy-_portrait_w674

J'ai actuellement un peu plus de 2,5 cm de racines et le moins que l'on puisse dire c'est qu'elles sont très visibles ! Je pars d'une coloration au ton rouge qui contraste d'autant plus avec mes racines poivre et sel. Je ne vais pas dire que c'est beau, mais de là à me planquer chez moi ! 

Je sors tous les jours et je n'ai encore relevé aucune réaction de la part des personnes que je croise, pas de regards pesants, interrogateurs, dégoûtés, de remarques désagréables, rien ! Peut-être parce que mes racines ne sont pas encore trop longues et que, par conséquent, j'entre encore dans la catégorie "Alerte racines, coloration imminente !", ce qui reste acceptable aux yeux de la société actuelle ! On me laisse probablement une dernière chance avant de me lancer des oeufs ! Trêve de plaisanterie, je vous tiendrai régulièrement au courant des réactions que je suciterai ! 

Pour ma part, voilà comment je perçois les choses : 

Je constate tous les jours que l'on ne croise pas des personnes physiquement PARFAITES ! Etre humain c'est inévitablement être imparfait, tant à l'intérieur qu'à l'extérieur, l'ACCEPTER et se l'AUTORISER c'est cheminer vers l'estime et l'amour de soi.

Toujours est-il que ces réactions m'ont, malgré tout, fait beaucoup réfléchir et je m'interroge : Puisque la tendance est à évaluer les personnes du seul point de vue esthétique, est-ce que les personnes qui ont un problème de peau (acné, psoriasis, eczéma...) ou pas de cheveux blancs mais une colo ratée, qui sont en surpoids ou souffrent d'alopécie etc... doivent se cacher elles aussi ? J'entends déjà : "Il ne faut pas tout mélanger ! Une personne "malade" c'est différent !". En gros quand on est malade on a droit à un peu de clémence ou...de pitié ? Sinon on n'a aucune excuse et on se doit d'être au top ? Et c'est quoi être au top déjà ? Là aussi, chacun a sa définition !  Nous sommes tous dans le jugement à un moment ou à un autre mais je pense que celui qui craint le plus le jugement des autres est aussi celui qui juge à l'excès !

Heureusement les avis qui comptent le plus pour moi sont ceux des personnes de mon entourage proche, les autres pourront penser ce qu'ils veulent ! Pour ceux qui se posent la question, je ne travaille pas actuellement.

Alors comment vais-je "gérer" ma bicolorité capillaire, d'ici 5-6 mois, lorsque mes cheveux auront encore poussé ?

Pour tout vous dire, je n'en sais trop rien et je ne passe pas encore de nuits blanches à y réfléchir ! Je n'ai aucun "plan" tout fait en tête, je laisse venir. Pour le moment j'arrive seulement à me projeter dans un mois, parce que j'ai prévu, fin mars, de couper 4 cm environ pour garder toujours un carré entre le menton et la base du cou.

Je compte faire un essai "bandeau/foulard" d'ici quelques temps, mais je ne sais pas si cela va me plaire, je n'ai pas trop l'habitude de porter des trucs sur la tête, à voir...

Couper court ? J'y pense. Mais si je coupe maintenant, mes cheveux seront vraiment très courts et je ne me sens pas prête à un changement aussi radical, de longueur ET...de couleur ! 

à bientôt...